Bienvenue sur Notre Chine !
Après Notre Corée et Notre Japon, nous
poursuivons notre découverte
de l'Asie de l'Est
avec une nouvelle expatriation en famille à Shanghai.

Delphine et Philippe





NOS AUTRES SITES

     
(Notre Corée et Notre Japon ne sont malheureusement pas accessibles depuis la Chine pour le moment)
Sell Art Online  



NOS LIVRES




MENU



DERNIERS ARTICLES




RUBRIQUES


VIDEOS SUR SHANGHAI


INFOS CHINE


BLOGS SUR LA CHINE



SITES ET BLOGS DES COPINES



MES ALBUMS



LES SITES WEB QUI PARLENT DE NOUS

expatriation
http://www.wikio.fr Fotolia


VISITEURS



Locations of visitors to this page


LES PROS DE LA FAMILLE
Frederic Berthet, photographe   Al Cantara


1/06/2010 - Le jeu chinois des quatre vents -
Publié dans Culture et traditions

Le jeu chinois des quatre vents

(note de Delph)

Depuis le début de l'année, jouer au Mahjong avec les copines est devenu mon nouveau rituel du lundi matin. A Séoul et à Tokyo, j'avais déjà croisé des groupes de Mahjong, mais j'ai attendu d'être en Chine pour m'y mettre, logique !

Le Mahjong se joue avec des dominos qu'on appelle des tuiles. Celles-ci se répartissent en trois familles principales (les caractères, les cercles et les bambous), en honneurs (vents et dragons) et honneurs suprêmes (les saisons et les fleurs). Les jeux de Shanghai comportent en plus quatre pièces spéciales : un bonhomme et un pot, un chat et une souris. Car une des spécificités du MahJong est qu'il existe autant de variantes que de villes, voire de groupes de joueurs en Asie ! D'ailleurs si vous regardez attentivement la mamie à droite, vous verrez qu'elle ne joue pas à la belote, mais bien au Mahjong, avec des cartes qui reproduisent les motifs des tuiles. 

Revenons à notre règle du jeu. Au Mahjong, les choses sont à la fois simples et compliquées. Si je résume à l'extrême, on distribue 13 tuiles à chacun des quatre joueurs puis on pioche et on rejette une tuile tour à tour. Le premier qui a construit une des combinaisons indiquées dans la règle a gagné ! Le rami de mon enfance en somme... Ah oui mais la liste des combinaisons possibles est longue, et puis faire MahJong ne suffit pas, il faut compter les points, et le nombre de points d'un joueur varie selon sa position à table et j'en ai d'autres comme cela....

En effet le jeu est chargé de symboles qui en font toute la complexité mais aussi le charme. Ainsi on commence par définir à coups de dés l'orientation des joueurs qui représentent chacun un point cardinal ou un vent. Puis, au lieu de faire un tas banal pour la pioche, on construit une "muraille" dans laquelle le "vent d'est" ouvrira une "brèche" avant de distribuer les tuiles quatre par quatre et dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Chaque geste ou presque est donc déterminé par un rituel qu'on s'amuse beaucoup à respecter...tout en papotant et en buvant le café !


commentaires ( 3 ) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Mots clefs : Mahjongjeutradition