Bienvenue sur Notre Chine !
Après Notre Corée et Notre Japon, nous
poursuivons notre découverte
de l'Asie de l'Est
avec une nouvelle expatriation en famille à Shanghai.

Delphine et Philippe





NOS AUTRES SITES

     
(Notre Corée et Notre Japon ne sont malheureusement pas accessibles depuis la Chine pour le moment)
Sell Art Online  



NOS LIVRES




MENU



DERNIERS ARTICLES




RUBRIQUES


VIDEOS SUR SHANGHAI


INFOS CHINE


BLOGS SUR LA CHINE



SITES ET BLOGS DES COPINES



MES ALBUMS



LES SITES WEB QUI PARLENT DE NOUS

expatriation
http://www.wikio.fr Fotolia


VISITEURS



Locations of visitors to this page


LES PROS DE LA FAMILLE
Frederic Berthet, photographe   Al Cantara


23/05/2010 - La maison de thé Song Fang -
Publié dans Culture et traditions

La maison de thé Song Fang

(Note de  Delph)

Song Fang est le nom chinois de Florence Samson, une Française installée en Chine depuis plusieurs années. Après une brillante carrière chez Dior et Veuve Cliquot, elle a décidé d'ouvrir une maison de thé dans une petite maison de la concession française. Dans un décor charmant de boites chinoises anciennes et de cages à oiseaux accrochées au plafond, vous pourrez y déguster des thés préparés dans les règles de l'art, art trop souvent oublié à Shanghai (non on ne laisse pas les feuilles de thé macérer indéfiniment dans la tasse ou le thermos) ou simplement en acheter à emporter et bénéficier des conseils de Florence qui vous expliquera comment conserver et préparer votre thé.

A partir de 4 ou 5 personnes, Song Fang organise également sur rendez-vous des séances de découverte du thé. C'est à l'une de ces séances que j'ai eu le plaisir de participer cette semaine. Pendant deux heures, Florence partage son amour pour le thé qu'elle consomme depuis l'âge de 5 ans (!) et qu'elle compare à la vigne et au vin. Elle nous montre comment le préparer avec une minuscule théière car l'un des secrets est de mettre peu d'eau et de ne pas laisser infuser longtemps. Elle nous apprend à reconnaître les senteurs d'épinard frais d'un thé vert, le délicat parfum de fleurs blanches d'un Oolong, et l'arôme de terre après l'orage d'un Puer (prononcez pou-aaa à la chinoise). C'était passionnant et je ne suis pourtant pas une grande amatrice de thé, mais je crois que Florence réussirait à convertir même un inconditionnel du café !

http://songfangtea.com/


commentaires ( 0 ) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Mots clefs : Song FangCultureVille de Shanghaithé