Bienvenue sur Notre Chine !
Après Notre Corée et Notre Japon, nous
poursuivons notre découverte
de l'Asie de l'Est
avec une nouvelle expatriation en famille à Shanghai.

Delphine et Philippe





NOS AUTRES SITES

     
(Notre Corée et Notre Japon ne sont malheureusement pas accessibles depuis la Chine pour le moment)
Sell Art Online  



NOS LIVRES




MENU



DERNIERS ARTICLES




RUBRIQUES


VIDEOS SUR SHANGHAI


INFOS CHINE


BLOGS SUR LA CHINE



SITES ET BLOGS DES COPINES



MES ALBUMS



LES SITES WEB QUI PARLENT DE NOUS

expatriation
http://www.wikio.fr Fotolia


VISITEURS



Locations of visitors to this page


LES PROS DE LA FAMILLE
Frederic Berthet, photographe   Al Cantara


23/07/2010 - Chérie, qu'est-ce qu'on mange ce soir ? -
Publié dans Vie pratique

Chérie, qu'est-ce qu'on mange ce soir ?

(Note de Delph)

Voici un billet destiné aux femmes d'expat françaises qui arrivent à Shanghai cette année et qui se demandent ce qu'elles vont bien pouvoir y trouver pour nourrir leur famille... Car même si vous avez décidé de vous intégrer à la culture locale, vous ressentirez à un moment ou un autre l'appel irrésistible du camenbert ou de la quiche lorraine.

Premièrement, ne croyez pas ceux qui disent "à Shanghai on trouve de tout". "Tout", c'est très relatif. Si vous arrivez d'Uulan Bator ou Séoul, alors oui à Shanghai il y a tout. Si vous arrivez de France pour une première expatriation, c'est autre chose. Bien sûr, il y a Carrefour, qui se prononce JiaLeFu ici (J'ai rencontré Monsieur JiaLeFu), mais c'est avant tout un magasin chinois avec du riz, des oeufs et des pattes de poulet en vrac, un rayon algues, poissons séchés et charcuterie locale qu'on repère à l'odeur ou encore des tortues et des crapauds vivants au rayon poissonnerie (voir les photos).... Bref, vous allez adorer la visite touristique. Mais pour faire les courses, direction les deux rayons de produits d'importation, l'un d'épicerie, l'autre de produits frais (plus un rayon de vins que je ne fréquente pas beaucoup).

Au rayon épicerie, vous trouverez l'essentiel : pâtes, café, sauce tomate, huile d'olive, moutarde, nutella.... Pas de riz autre que chinois, c'est bien dommage. Bon choix de gâteaux secs français pour les enfants et de chocolats noirs. Confitures et tisanes limitées. Quelques légumes en conserves.

Au rayon frais, une petite sélection de fromages, des yaourts natures, du fromage blanc, des mousses au chocolat. De la crème fraîche. De la charcuterie sous vide, du jambon blanc, des lardons, pas de saucisson. Du tarama et des blinis. Des pâtes à tartes toutes prêtes ! Mais pour ces produits frais, les ruptures de stocks sont fréquentes et longues (je n'ai découvert les lardons et le tarama qu'au bout de 6 mois !) : stockez et congelez ce que vous pouvez et fréquentez le magasin de Gubei sur Puxi ou à défaut celui de Jinqiao à Pudong qui sont les mieux approvisonnés.

Tout ces produits importés seront bien sûr plus coûteux qu'en France. Par rapport à Tokyo, ils sont plus économiques, mais en général moins variés et de moins bonne qualité. En revanche, et là nous ne sommes plus au rayon importation, on trouve de la bonne viande de boeuf (boeuf de Qingdao) avec des vrais morceaux coupés à l'occidentale, et surtout un excellent rayon fruits et légumes à des prix très raisonnables. J'y achète des légumes bio ("organic farm") et des fruits venus du Sud de la Chine : les classiques pommes, bananes, kiwis, ananas, pastèques, fraises, mais aussi des mangues, litchis, fruits du dragon, longanes, papayes, arbouses, mangoustans, ramboutans, de gros pamplemousses chinois et de minuscules clémentines et d'autres encore...

Et à part le Carrefour ?

Cityshop : beaucoup d'épicerie d'importation de bonne qualité. Des fromages.

Feidan : le dépanneur en bas de certaines résidences

Paul : du bon pain à côté des magasins Carrefour et à Xintiandi

Cheez & Fizz à Xintiandi : si vous aimez les fromages trop secs et piquants. Dommage...

Marks & Spencer : un petit rayon alimentaire pour changer un peu

Voilà l'inventaire est fini. C'est un peu court à mon goût alors, si vous avez d'autres bonnes adresses, je suis preneuse !


commentaires ( 2 ) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Mots clefs : carrefour


15/03/2010 - J’ai rencontré Monsieur JiaLeFu ! -
Publié dans Societe

J’ai rencontré Monsieur JiaLeFu !

Il y a quelques semaines, j’ai rencontré Monsieur Carrefour ! Ce n’était pas le PDG de Carrefour, mais pour les Chinois, D.L. serait sans doute considéré comme son équivalent. Il est celui qui a inventé le nom de Carrefour en chinois : ???, qui se prononce « Jia Le Fu ». C’est une recréation assez proche phonétiquement de l’original, mais qui a surtout l’immense avantage de résonner positivement en Chinois, puisque les trois caractères signifient « famille, bonheur, prospérité ». Beaucoup de gens estiment que ce nom a été un des catalyseurs du succès des supermarchés en Chine. D.L. est arrivé en 1987 à Taiwan, alors complètement fermé au monde, avec un seul collègue et depuis une suite d’hôtel ils ont lancé la filiale de Carrefour (le nom est d’ailleurs là-bas écrit en caractères non simplifiés, mais il se prononce pareil et signifie la même chose). D.L. est très modeste : durant sa conférence, il s’efface devant les étalages de poissons vivants qu’il a pris en photo pour montrer qu’ici, les besoins des clients sont différents. Il précise également que les hommes d’affaire français placent l’émotion au dernier rang derrière la raison et surtout derrière les règles (« par principe, c’est comme ça »). Alors qu’en Chine, c’est tout l’inverse : les relations, les émotions (quing) comptent le plus, suivies par la raison (li) et enfin par la loi (fa).

Ce phénomène de la recréation des noms de marques joue donc un rôle important en Chine. On ne peut donc pas laisser le hasard d’une traduction faiblarde décider du succès commercial de la nouvelle marque qu’on souhaite lancer dans le plus grand marché en devenir du monde. Regardez Google et sa simplette traduction phonétique « Guge » ?? qui signifie « le chant du riz » : vous avez bien lu, pas le champ de riz grâce auquel le moteur de recherche aurait pu se vanter de récolter les milliers de grains de savoir essaimés sur la grande toile, mais bien le chant du riz !

En revanche, deux autres exemples font l’admiration des spécialistes, même si je ne partage qu’à moitié leur avis sur le second. Coca-Cola a réussi le tour de force de D.L. en recréant???? (phonétiquement: Kekou Kele) qui signifie « savoureux et agréable ». En revanche, Starbucks a donné dans la demi-mesure en traduisant « star » par étoile (xing) mais en laissant « bucks » en phonétique « ba ke » : ???. Ca donne donc phonétiquement xing-ba-ke, assez loin de l’original, et qui ne veut rien dire de spécial… si ce n’est peut-être d’encourager le goût de plus en plus prononcé des Chinois pour les dollars, les fameux « bucks » !


commentaires ( 0 ) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Mots clefs : starbucksChinenomtraductioncarrefour