Bienvenue sur Notre Chine !
Après Notre Corée et Notre Japon, nous
poursuivons notre découverte
de l'Asie de l'Est
avec une nouvelle expatriation en famille à Shanghai.

Delphine et Philippe





NOS AUTRES SITES

     
(Notre Corée et Notre Japon ne sont malheureusement pas accessibles depuis la Chine pour le moment)
Sell Art Online  



NOS LIVRES




MENU



DERNIERS ARTICLES




RUBRIQUES


VIDEOS SUR SHANGHAI


INFOS CHINE


BLOGS SUR LA CHINE



SITES ET BLOGS DES COPINES



MES ALBUMS



LES SITES WEB QUI PARLENT DE NOUS

expatriation
http://www.wikio.fr Fotolia


VISITEURS



Locations of visitors to this page


LES PROS DE LA FAMILLE
Frederic Berthet, photographe   Al Cantara


20/02/2011 - Fête de quartier -
Publié dans Culture et traditions

Fête de quartier

(Note de Delph)

Jeudi, c'était la fête des Lanternes qui marque la fin du nouvel an chinois. Encore une bonne soirée de feux d'artifice et de pétards et ouf, on est enfin tranquille jusqu'à l'année prochaine.

J'ai eu la chance d'être invitée à une petite fête de quartier pour célébrer l'évènement. Pas de défilé de lanternes, mais un simple déjeuner organisé à 10 heures du matin dans une salle non chauffée. Eh oui, faire des rencontres authentiques, cela se mérite !

Au menu, une soupe de yuanxiao, des raviolis gluants et sucrés servis dans un peu d'eau chaude et que l'on mange traditionnellement ce jour là. Ce premier plat a été suivi d'une version salée fourrée au porc, puis encore par d'autres raviolis servis dans un sauce plus épaisse.

Il y avait une cinquantaine de personnes, principalement des retraités et des femmes venues faire la cuisine et l'ambiance était excellente. Tout le monde semblait ravi par la présence de notre petite délégation internationale (une russe, une japonaise, une mexicaine, une chinoise, une anglaise, une indienne et moi-même) qui a été reçue avec les honneurs : après un discours, on nous a distribué des devinettes pour que nous puissions gagner un dentifrice (j'ai cru être revenue en Corée). Ensuite, il a fallu participer à la fabrication des raviolis et enfin, au moment de partir, on nous a distribué des calligraphies à coller sur notre porte d'entrée.

Nous avons chaleureusement remercié la "leader" du quartier, une femme d'une quarantaine d'année, pour cette invitation. C'est que le comité de quartier est une antenne du gouvernement et qu'on nous a fait écrire noms et adresses sur une liste. Mieux valait être polie ;)

 



commentaires ( 0 ) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Mots clefs :


15/02/2011 - Sex (shop) au cinéma -
Publié dans Culture et traditions

Sex (shop) au cinéma

Une invitation pleine page dans le meilleur magazine des sorties de Shanghai « Time Out » : « Sex and the Cinema, a party with a film. Lola, Saturday 29 ». Rien de scabreux dans tout ça, seulement un bon sens du marketing pour attirer le chaland. La « party » n’est pas de jambes en l’air, et comme le bar-lounge innocemment appelé Lola (Surpass Court, 570 Yongjia Lu dans la Concession) est trop petit, beaucoup regarderont le film leurs deux jambes bien campées par terre.

On y projette un petit film chinois indépendant, de ceux qui font aimer le cinéma de notre pays d’accueil : « Red light revolution » de Sam Voutas est une bonne comédie décalée sur les rapports des Chinois avec les sex-shops, établissements qui n’existaient pas ici voilà vingt ans et qui fleurissent désormais un peu partour. C’est l’histoire d’un Pékinois, bonne tête rondouillarde, à première vue un peu stupide, qui perd dans la même journée son job, sa femme et sa maison. Le système D l’amène à ouvrir un sex-shop dans un quartier traditionnel. A sa grande surprise, les habitants du voisinage attendent la nuit pour venir le réveiller et lui acheter la « marchandise » sous le manteau. La dame revêche devient beaucoup plus tendre avec son mari au bout de quelques jours, l’adolescent boutonneux se désinhibe. Les parents du héros qui ont dans les 70 ans n’ont pas besoin de cela, eux : on entend le matelas grincer dès qu’une scène se déroule chez eux ! Comme dit le héros : « Personne ne fait la chose plus que nous, les Chinois. Avec un milliard 300 millions de Chinois, ça fait un paquet de monde qui s’allongent ».

Le film plaisante avec la censure en affichant un panneau « scène coupée » lors des scènes chaudes. Il se moque aussi des petits contrôleurs de quartier qui régentent les commerces : sous la pression du représentant local du parti, le héros en vient à remplir un formulaire pour trouver où récupérer le bon formulaire pour ouvrir sa boutique. Des petits films comme celui-là, ça donne envie d’explorer un peu mieux la cinématographie chinoise. Il nous rappelle la liberté de ton de « Beijing Bicycle » dans un registre plus sérieux.

Ah ! Si on pouvait échapper aux blockbusters chinois sur la vie de Confucius ou les mélos à la « Aftershock » et trouver d’autres « Red light revolution » ! Merci, Time Out.



commentaires ( 0 ) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Mots clefs : cinéma


10/02/2011 - Votre horoscope pour l'année du lapin -
Publié dans Culture et traditions

Votre horoscope pour l'année du lapin

(Note de Delph)

Bien sûr, vous n'y croyez pas... Mais c'est d'actualité, et je suis sûre que vous allez le lire quand-même !

Rat (1924, 1936, 1948, 1960, 1972, 1984, 1996, 2008), attendez-vous à beaucoup de chance, d’argent et votre travail sera plus créatif.

Buffle (1925, 1937, 1949, 1961, 1973, 1985, 1997, 2009), ok, il n’y a pas beaucoup de manières de vous dire ça : ce n’est pas votre année. Pas d’argent, trop de maladies, évitez les enterrements, au cas où.

Le Tigre (1926, 1938, 1950, 1962, 1974, 1986, 1998, 2010) se doit d’être généreux pour attirer la chance, mais dans l’ensemble, c’est une bonne année pour saisir les opportunités. Ah oui, aussi, faites attention à l’eau.

Lapin (1927, 1939, 1951, 1963, 1975, 1987, 1999, 2011) : pas de bons augures pour vous. Pas d’argent, beaucoup de disputes, n’essayez surtout pas de faire cavalier seul au travail. Soyez extrêmement vigilant sur la route et restez loin, très loin, des sports de hautes sensations.

Les Dragons (1928, 1940, 1952, 1964, 1976, 1988, 2000) vont se sentir mieux au niveau santé, mais c’est à cultiver. Mangez sainement, faites de l’exercice et tout ira bien.

Serpent (1929, 1941, 1953, 1965, 1977, 1989, 2001) : bon, comme le Buffle et le Lapin, vous allez devoir rester sur vos gardes car, pas de chance, vous faites partie de ceux dont ce n’est visiblement pas l’année. Ne stressez pas, restez positif et 2012 arrivera plus vite.

Cheval (1930, 1942, 1954, 1966, 1978, 1990, 2002) Yi Haa ! Tout vous sourit, c’est définitivement votre année. Fortune et bonheur partout, promotion ou augmentation de salaire, bref, la totale.

Chèvre (1931, 1943, 1955, 1967, 1979, 1991, 2003), une mauvaise étoile dans votre thème mais il vous suffit d’être plus vigilant, patient, prudent et ça ne sera pas aussi terrible que ça en a l’air.

Singe (1932, 1944, 1956, 1968, 1980, 1992, 2004), pour vous cette année sera pleine de bonheur et comme vous êtes intelligent, une belle carrière vous attend. Ecoutez les gens qui vous soutiennent.

Coq (1933, 1945, 1957, 1969, 1981, 1993, 2005), on ne va pas vous mentir, vous êtes le signe le plus en désaccord avec le lapin donc votre année va être un véritable challenge : peu de chance au travail, santé, argent et pas mal d’obstacles avant que cela ne s’arrange… bon courage.

Chien (1934, 1946, 1958, 1970, 1982, 1994, 2006), vous allez réussir car vous êtes un bon juge de caractère. Votre tempérament va parfois vous causer du tort, mais rien d’irréparable.

Cochon (1935, 1947, 1959, 1971, 1983, 1995, 2007), méfiez-vous des complots, restez calme dans toutes les situations. Vous n’aurez pas trop d’argent et surtout, surveillez votre santé.

Merci au site Aujourd'hui la Chine pour cet horoscope.  



commentaires ( 0 ) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Mots clefs : zodiaquenouvel an


22/09/2010 - Luxueuse lune -
Publié dans Culture et traditions

Luxueuse lune

(Note de Delph)

C'est aujourd'hui la fête de la Lune et comme l'année dernière (voir le billet ici ), nous avons reçu de la part de la direction de notre résidence une luxueuse boite de gâteaux de lune.

Plus grand, plus encombrant, plus de doré, mais pas plus de gâteaux ! Voilà sans doute le mot d'ordre donné pour acheter l'incroyable boite qui nous a été livrée il y a quelques jours : 30 cm par 30 cm, un dragon en plastique en guise de poignée et toujours deux étages de quatre gâteaux d'un intérêt gastronomique très relatif... Quel gaspillage !

M'enfin, la direction a changé, il fallait bien qu'elle prouve sa supériorité et nous montre à quel point nous sommes des locataires importants...



commentaires ( 2 ) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Mots clefs : GASTRONOMIECulturetraditionsfestivallune


16/06/2010 - La fête des bateaux dragons... sans bateaux ni dragons -
Publié dans Culture et traditions

La fête des bateaux dragons... sans bateaux ni dragons

(Note de Delph)

C'est aujourd'hui le "Duan Wu Jie", le Dragon boat Festival (la fête des bateaux dragons) qui est célébré le cinquième jour du cinquième mois lunaire. Son origine remonterait à plus de 2 500 ans, au jour où Qu Yuan, héros populaire désabusé de la corruption du régime, se jeta dans les eaux du fleuve Mi Lo. Les pêcheurs à bord de leurs barques tentèrent de retrouver son corps, certains jouèrent du tambour pour éloigner les poissons et d'autres jetèrent à l'eau des boulettes de riz gluant pour les nourrir et éviter quils ne dévorent le corps de Qu Yuan.

Depuis ce jour, on célèbre la fête par des courses de bateaux dragons, sortes d'avirons chinois à tête de dragon sur lesquels l'équipe rame au rythme d'un tambour placé à l'arrière. On mange également des zongzi, des pyramides de riz fourrées et enveloppées de feuille de bambous.

Compte tenu de notre situation privilégiée en bordure d'un canal sur lequel j'ai déjà vu des bateaux dragons s'entraîner (de loin malheureusement), je me réjouissais d'avance d'aller voir cela de près... Hélas, si nous avons repéré des zongzi un peu partout facilement (voir la photo), pas la plus petite queue de dragon à l'horizon ! J'ai eu beau chercher un programme, j'ai bien trouvé des courses à Hong Kong, à Taiwan, mais rien du tout à Shanghai (ou alors bien cachées) ...

Dommage.



commentaires ( 0 ) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Mots clefs :