Bienvenue sur Notre Chine !
Après Notre Corée et Notre Japon, nous
poursuivons notre découverte
de l'Asie de l'Est
avec une nouvelle expatriation en famille à Shanghai.

Delphine et Philippe





NOS AUTRES SITES

     
(Notre Corée et Notre Japon ne sont malheureusement pas accessibles depuis la Chine pour le moment)
Sell Art Online  



NOS LIVRES




MENU



DERNIERS ARTICLES




RUBRIQUES


VIDEOS SUR SHANGHAI


INFOS CHINE


BLOGS SUR LA CHINE



SITES ET BLOGS DES COPINES



MES ALBUMS



LES SITES WEB QUI PARLENT DE NOUS

expatriation
http://www.wikio.fr Fotolia


VISITEURS



Locations of visitors to this page


LES PROS DE LA FAMILLE
Frederic Berthet, photographe   Al Cantara


9/01/2011 - Un plongeon dans le Pacifique -
Publié dans Voyages hors de Chine

Un plongeon dans le Pacifique

Bonne et heureuse année à tous ! Que 2011 vous apporte joie, santé et prospérité !

Je ne sais pas pour vous, mais nous, si on a le choix entre deux endroits d’un même pays pour passer les vacances, l’un où des chutes de neige « en plaine » provoquent des perturbations dans les transports et des aigreurs dans les estomacs, l’autre où les fortes chaleurs incitent à la nonchalance et à se dorer au soleil sur un hamac, on prend plutôt la deuxième option. Le pays, c’est la France, et on a choisi la Nouvelle-Calédonie plutôt que la métropole pour passer les fêtes de fin d’année. Bonne pioche ! Le « caillou » est tellement loin de la métropole qu’on s’est dit que c’était moins fatigant d’aller le visiter pendant qu’on vit en Asie, la moitié du voyage est déjà faite.

Le « caillou » est en fait un beau jardin tropical sur son île principale « Grande Terre ». Toutes les essences se mélangent dans une luxuriance bigarrée et de bonnes odeurs de frangipanier s’exhalent après les averses… tropicales, elles aussi. On se baigne dans une cascade, l’eau est plus chaude que dans ma baignoire ; on se marre dans les rouleaux du Pacifique, idem. Les kanaks nous font des signes de la main presqu’à chaque fois qu’on en croise (sauf quand ils zigzaguent sur la route les lendemains de réveillon). Une fois quitté Nouméa, on ne voit d’ailleurs plus beaucoup de « caldoches » ni de « métros ». Les tribus kanaks ont instauré un découpage administratif qui se superpose aux traditionnelles communes françaises : on se rappelle donc qu’ici on est dans le TOM le plus indépendant de la république, suite aux accords de Matignon en 1988 suivis des accords de Nouméa en 1998 qui ouvrent le terrain vers une autonomie de plus en plus importante, voire peut-être une indépendance complète au bout du chemin.

Le « caillou » a semé quelques gravillons dans la Pacifique autour de lui : les îles Loyauté qu’on ne visitera pas (Ouvéa, Lifou, Maré) et l’île des Pins, havre de paix et de sable blond sur laquelle on passe cinq jours à se reposer avec deux familles venues de Tokyo (salut les amis !). On goûte au bougna qui a cuit sous la cendre enveloppé dans des feuilles de bananier. On observe les poissons multicolores dans la piscine naturelle d’Oro abritée des lames de l’océan par une barrière de rochers. On sirote une bière ou un cocktail en tapant la pétanque au soleil couchant. On expérimente une appli iPhone qui fabrique une carte postale virtuelle ensuite envoyée « en vrai » à nos familles (World Nomads). On prend une pirogue traditionnelle pour traverser la sublime baie d’Upi et notre barreur nous montre les tortues de mer qui voguent de concerve avec nous. On assiste à une très belle messe de Noël dans l’église de Vao où la ferveur des chants nous émeut, avant de rejoindre une grand-mère de quatre-vingt printemps sous le banian à l’extérieur. Le bonheur, si je veux ! Juste sur le tropique du Capricorne, sous le soleil exactement.

 

 

Ajouter un commentaire
Mots clefs :

10/01/2011 - Commentaire sans titre
Publié par HIRIART Family on the road again ...
Superbes photos comme d'hab !
Nous aussi, nous aurions bien pris l'option 2 plutot que la pagaille neigeuse de l'Europe !! Mais quid du White Christmas spirit et du ''Palmier'' de Noel alors ?
A bientot.
Bisettes.

Lien permanent

14/02/2011 - Chez moi
Publié par Lolo
Alors, c'était bien dans mon futur chez moi ;-)
Et oui, ça fait seulement 20 ans que j'ai découvert l'île des Pins grâce à un ami qui y a séjourné pendant quelques années ... C'est donc une idée fixe pour moi que d'y aller vivre. L'espoir fait vivre ... j'irai un jour :-)
Bisous à toute la famille.

Lien permanent