Bienvenue sur Notre Chine !
Après Notre Corée et Notre Japon, nous
poursuivons notre découverte
de l'Asie de l'Est
avec une nouvelle expatriation en famille à Shanghai.

Delphine et Philippe





NOS AUTRES SITES

     
(Notre Corée et Notre Japon ne sont malheureusement pas accessibles depuis la Chine pour le moment)
Sell Art Online  



NOS LIVRES




MENU



DERNIERS ARTICLES




RUBRIQUES


VIDEOS SUR SHANGHAI


INFOS CHINE


BLOGS SUR LA CHINE



SITES ET BLOGS DES COPINES



MES ALBUMS



LES SITES WEB QUI PARLENT DE NOUS

expatriation
http://www.wikio.fr Fotolia


VISITEURS



Locations of visitors to this page


LES PROS DE LA FAMILLE
Frederic Berthet, photographe   Al Cantara


9/04/2010 - Deux cités interdites… l’une à l’autre -
Publié dans Balades en Chine

Deux cités interdites… l’une à l’autre

Delphine, ses parents et les enfants sont en vacances à Pékin pendant que je suis en déplacement professionnel à Taipei. Puis, comme dans la « natation synchronisée » de Vincent Delerm, pendant qu’ils visitent la Cité Interdite, je m’échappe une heure de mes occupations professionnelles pour visiter le musée du Palais National. Et j’y découvre tout ce qui se trouvait dans la Cité Interdite avant que les nationalistes chinois de Chiang Kai-shek n’y évacuent les pièces les plus splendides au moment de l’invasion japonaise, puis à la reprise de la guerre civile chinoise au lendemain de la deuxième guerre mondiale.

La Cité Interdite a conservé cette enceinte majestueuse et les innombrables pavillons à l’intérieur qui permettent d’imaginer la vie des milliers de courtisans et d’eunuques. On est bien sûr un peu déçus quand on la découvre la première fois car les palais qu’elle contient sont quasiment vides, à l’exception de quelques meubles et tentures. Le reste a été emporté à Taiwan, et l’énorme collection de trésors est exposée en rotation, déployant ses gemmes précieuses, ses céramiques enluminées, ses boîtes de curiosité raffinées, ses ivoires délicatement sculptées, ses parchemins roulés, ses calligraphies somptueuses.

Si loin, si proche, ces deux musées célébrissimes se complètent et s’emboîtent comme le yin et le yang du bouddhiste zen. Comme un jeu de miroirs de part et d’autre du détroit de Taiwan, le contenant de Pékin répond au contenu de Taipei : objets précieux et bâtiments impériaux, majesté et miniature, dedans et dehors, tout les sépare et tout les rapproche.

Surtout en ce moment, beaucoup de choses commencent à les rapprocher. Le détroit semble de plus en plus étroit, il se rétrécit politiquement à vue d'œil, la réunification semble à portée de main. Cela me rappelle bien sûr « Notre Corée » et ma visite émouvante à la DMZ qui sépare encore la Corée du Sud et sa voisine du nord.

Ici, le pragmatisme économique a définitivement pris le pas sur la politique : un projet de pont gigantesque pour arrimer l’ancienne Formose au continent ; une ville du côté Chine du détroit, Xiamen, qui bénéficie déjà du rapprochement économique ; de riches Taïwanais qui ont toujours envoyé des subsides et investi massivement en Chine continentale (comme les hongkongais du temps de la concession britannique). Si proche, mais peut-être plus si loin.

Ajouter un commentaire
Mots clefs : taipeitaiwanbeijingPekincité interdite

13/04/2010 - Commentaire sans titre
Publié par Marketing Chine
J ne savais pas qu a tapei y avait aussi une cite interdite.

Comme a shenyang, Xian et nanjing...

Comme quoi on en apprends tous les jours.

Lien permanent

15/04/2010 - Commentaire sans titre
Publié par Anonyme
Le musée national de Taiwan n'est pas dans une cité interdite, mais situé dans un bel écrin de verdure... Mais la cité dans laquelle il se trouve a longtemps été interdite aux Chinois de la République Populaire, d'où le titre.
Merci pour votre commentaire. Philippe

Lien permanent

26/05/2010 - Commentaire sans titre
Publié par Cédric
Effectivement, la collection emportée par les nationalistes lors de leur exil sur Taiwan est exceptionnelle, d'ailleurs c'est là où se rendent tous les touristes chinois (de la chine continentale) lorsqu'ils vont à Taipei :)

Lien permanent